Cuisine

Comment apprécier le rhum ?

Il est simple d’apprécier un verre de rhum, tout est une question de dégustation. Quand on parle de dégustation, il s’agit concrètement d’un processus complet ou d’un cérémonial obligatoire dont l’aboutissement permet de savourer et d’apprécier votre verre de rhum entièrement. Toutefois, une simple omission dans le processus de dégustation risque t’entacher le goût du contenu de votre verre, de gâcher tout le plaisir et de vous empêcher de profiter au mieux de votre verre. Cet article vous fait découvrir le processus de dégustation permettant d’apprécier au mieux un verre de rhum. Bonne lecture !

Choisir un verre adéquat

Pour apprécier complètement du rhum, il faut avant tout une préparation. La première étape de la dégustation est le choix du verre. En effet, le type de verre utilisé participe à l’expérience de votre dégustation. La texture du verre, le poids, la taille, la prise en mains du verre, les finitions du verre et la finesse de la bordure du verre sont des critères déterminants pour apprécier du rhum. La luminosité et la couleur du verre font aussi partie des critères.

A lire aussi : Légumes essentiels pour pot-au-feu : sélection et astuces culinaires

Ainsi, le verre à utiliser pour bien apprécier du rhum doit être de préférence transparent avec un niveau de luminosité élevé. Cela permettra d’apprécier la couleur du rhum. Un verre avec une cheminée étroite est aussi fortement recommandé, une cheminée de verre étroite limite l’arrivée d’émanation brûlante de l’alcool dans le nez et dans la gorge.

Un autre type de verre idéal pour consommer du rhum est le verre de prise en main par le pied. Ce verre permet d’abord d’apprécier la couleur de votre rhum, mais aussi de tourner de rhum plus facilement afin de percevoir les nouvelles fragrances qui s’échapperont du verre. Ces critères, réunis en harmonies vous assureront une dégustation parfaite de votre rhum.

Lire également : Apprenez à cuisiner comme un pro avec les masterclass en ligne de Mentorshow

Déguster le rhum

Si vous avez trouvé le verre idéal pour boire votre rhum alors, il est temps de passer à la dégustation proprement dite. Pour apprécier pleinement un verre de rhum, il faut se délecter de son verre, pas seulement que du goût, mais aussi de l’odeur et de la couleur du rhum.

Appréciez la couleur du rhum

La couleur n’indique pas grand-chose sur le goût ou l’âge du rhum néanmoins, elle peut avoir des nuances, des couleurs et des reflets tout à fait fascinants. Prenez donc le temps d’apprécier les différents tons de couleurs de votre rhum dans votre verre.

Humez l’odeur délicate du rhum

Tout grand amateur de rhum se délecte du goût du contenu de son verre, mais aussi de l’odeur. Il existe une grande variété de rhum, certaines sont très aromatiques et sont un vrai plaisir pour les narines.

Alors, rapprochez votre verre de votre nez en laissant une petite distance pour éviter les brûlures de l’alcool, ensuite humez profondément l’arôme du contenu. Poser ensuite le verre pendant quelques secondes, histoire de laisser l’arôme principal s’évacuer. Reprenez le verre, faites tourner lentement son contenu et humez à nouveau. Vous percevrez des arômes plus savoureux et plus complexes que la première que vous ayez ressentie. Cela vous laissera un bon souvenir olfactif dont vous vous souviendrez longtemps !

Savourez la texture et le goût du rhum

Les phases qui ont été mentionnées précédemment ne sont que l’anticipation du plaisir final qui est la dégustation même du rhum. Pour savourer entièrement votre verre de rhum, commencez par prendre une petite gorgée et fermer la bouche par la suite. Cette première gorgée ne doit pas être avalée immédiatement, prenez le temps d’apprécier le goût, la texture, les différentes saveurs du rhum.

Après cette gorgée, prenez votre temps et concentrez-vous sur les diverses saveurs et sensations que cette première gorgée vous a laissée en bouche. Reprenez le même processus 3 à 4 fois afin d’apprécier et de cerner totalement les diverses saveurs et sensations du rhum.

Notez que pour apprécier un verre de rhum dans sa totalité, vous devez le déguster sans glace. La glace risque de diluer le rhum et de le rendre fade.

Comprendre les différents types de rhum

Maintenant que vous savez comment apprécier le rhum, pensez à bien choisir les cocktails grâce à son goût neutre pouvant s’accommoder avec toutes sortes d’autres ingrédients. Les Rhums Blancs peuvent être agricoles ou industriels.

Contrairement aux blancs, ceux-ci ont subi une période plus ou moins longue (de quelques mois à plusieurs années) au contact du bois lorsqu’ils vont être stockés en barriques avant l’étape finale d’embouteillage. Leur couleur varie entre ambre et or selon leur âge. Cette étape va permettre aux arômes et saveurs originaux présents lors de la distillation d’évoluer grâce au tannin présent dans le bois, donnant ainsi naissance à des notes vanillées, caramélisées voire épicées pour certains.

Les Rhums Anejos ou Vieux Rons sont des rhums vieillis pendant plus de 3 ans dans des barriques, en général de chêne, qui vont leur donner un goût bien spécifique. Le temps passé en fûts va permettre aux arômes et saveurs du rhum d’évoluer considérablement. Les notes boisées seront alors plus présentes pour donner place à des notes subtiles de vanille, caramel ou encore de réglisse.

C’est une catégorie très particulière puisqu’elle concerne les rhums ayant été élevés comme les ron anejos mais avec un temps de vieillissement beaucoup plus long. Ils ont hérité ainsi d’une palette aromatique incroyablement riche et complexe. Cette qualité a un coût : le prix peut s’envoler rapidement selon l’appellation et la rareté du produit. Que vous soyez amateur ou confirmé dans le domaine du rhum, prenez le temps de découvrir toutes ces variétés afin de déguster chacun d’entre eux à sa juste valeur !

Accompagner le rhum avec des mets appropriés

Le rhum est une boisson qui peut se déguster seule, mais elle peut aussi être accompagnée de mets appropriés pour en sublimer les saveurs. Voici nos conseils pour associer au mieux le rhum avec des plats :

Sachez que les rhums blancs sont particulièrement appréciés lorsqu’ils sont associés à des fruits exotiques et acidulés tels que la mangue ou l’ananas. Le mariage entre ces deux ingrédients offre une explosion de saveurs en bouche.

Les rhums ambrés/dorés, quant à eux, seront parfaitement adaptés aux desserts chocolatés, caramélisés ou encore vanillés. Ces associations offriront un goût intense et harmonieux pour vos papilles.

Les rhums añejos/vieux rons et hors d’âge seront à marier avec des plats plus raffinés comme un foie gras poêlé ou un tartare de saumon mariné dans du citron vert, par exemple. Leur complexité aromatique permettra ainsi d’enrichir leur goût grâce aux différentes épices présentes dans leurs compositions.

De manière générale, privilégiez toujours les produits frais ainsi que les aliments peu sucrés afin de ne pas altérer le goût unique du rhum.

• Les rhums blancs se marient bien avec des fruits exotiques.
• Les rhums ambrés/dorés vont très bien avec des desserts chocolatés/caramélisés/vanillés.
• Les rhums añejos/vieux rons/hors d’âge accompagnent idéalement des plats raffinés tels que le foie gras poêlé ou le tartare de saumon mariné au citron vert.