Actu

Quelles vitamines pour perdre du poids ?

De nos jours, hormis la pratique du sport, il existe encore de nombreuses méthodes pour perdre du poids. Parmi celles-ci, la prise de vitamines amincissante aussi bien par les hommes que par les femmes connaît un franc succès. Cependant, le marché des vitamines amincissantes est saturé par un nombre incalculable de produits. L’enjeu est donc de trouver le produit le mieux adapté. Alors voici dans cet article quelques vitamines pour perdre du poids.

Vitamine C : lutte contre le stockage de graisses

La vitamine C est une substance très importante dans le processus de perte de poids. Cela s’explique par le fait qu’elle possède de multiples vertus. Elle intervient positivement dans la synthèse de la noradrénaline au sein de l’organisme. Cette action entraîne une combustion des graisses accumulées dans les parois du corps humain.

A lire également : Heineken crée l'événement avec sa bière en édition limitée : une expérience à vivre

En outre, la vitamine C permet à l’organisme de mieux digérer le fer afin de mieux combattre la fatigue. Par conséquent, il incite le corps à dépenser de l’énergie tout en éliminant les glucides et sucreries stockés dans l’organisme.

A lire également : Comment créer un QR Code pour un menu ?

Vitamine B : une antistress efficace

Tous les aliments contenant de la vitamine B ainsi que la vitamine B elle-même jouent un rôle important dans la perte de poids. En effet, la vitamine B est responsable de la production de sérotonine, de la dopamine … . Ces molécules procurent un sentiment de satiété. Résultat, l’intéressé a moins envie de manger sucré ou de grignoter des aliments entre les trois repas journaliers.

Par ailleurs, les vitamines B6 et B9 contribuent au maintien et au bon fonctionnement de la glande thyroïde. Cette glande thyroïde assure de nombreuses fonctions au sein de l’organisme, à savoir : la régulation de la croissance, le déroulement du métabolisme, le sommeil, la faim… Ainsi, une défaillance de cette glande peut entraîner des conséquences sur votre masse corporelle.

Magnésium : un brûle-graisse

Selon le résultat de certaines études scientifiques, le déficit en magnésium agit sur le poids. Pour cela, il est recommandé d’introduire le magnésium ou des aliments contenant du magnésium dans vos menus. En situation de stress, le magnésium contenu dans l’organisme favorise la digestion et l’absorption des nutriments.

Aussi, le magnésium facilite l’ingérence des lipides, des protéines et des glucides par notre organisme. Une fois bien ingérés, les protéines et les glucides peuvent facilement être transformés en énergie au sein de l’organisme. Par conséquent, vous serez moins fatigué et vous aurez la possibilité de travailler plus. Tout cela vous permettra de perdre du poids et de garder la ligne.

Vitamine D : régulation de l’appétit et de la satiété

La vitamine D est produite par notre organisme lors de l’exposition au soleil. Elle possède plusieurs fonctions importantes pour le corps humain, dont la régulation de l’appétit et de la satiété. Effectivement, un déficit en vitamine D peut entraîner une augmentation du taux d’insuline dans le sang, ce qui stimule l’appétit.

Une carence en vitamine D a été liée à une accumulation excessive de graisse corporelle chez les personnes obèses ou ayant un surpoids. Des recherches ont démontré que la supplémentation en vitamine D pourrait aider à réduire cette accumulation de graisse corporelle et favoriser ainsi une perte de poids.

Il faut éviter les doses excessives qui peuvent être dangereuses pour la santé. Il faut consulter son médecin traitant ou son pharmacien.

Zinc : régulation de la thyroïde et du métabolisme des graisses

Le zinc est un minéral important pour la santé de notre corps. Il participe à plusieurs fonctions, notamment dans la régulation de la thyroïde et du métabolisme des graisses. La thyroïde est une glande endocrine située à la partie inférieure du cou. Elle sécrète les hormones qui régulent le métabolisme basal et donc l’utilisation des calories par le corps.

Lorsqu’il y a une carence en zinc, cela peut affecter le fonctionnement de cette glande endocrine. Une étude menée sur des femmes obèses a démontré que celles ayant reçu une supplémentation en zinc ont perdu plus de poids que celles ayant reçu un placebo.

Effectivement, le zinc joue un rôle clé dans la désintoxication des graisses, c’est-à-dire leur transformation en énergie utilisable par l’organisme plutôt qu’en stockage corporel. Il stimule aussi l’activité enzymatique nécessaire pour brûler les graisses efficacement.

Il faut toutefois faire attention aux doses excessives qui peuvent être toxiques pour notre organisme. Une dose quotidienne maximale recommandée est d’environ 40 mg/jour chez les adultes. Il faut consulter son médecin avant toute supplémentation en zinc ou autres oligo-éléments afin de respecter ses besoins spécifiques et prévenir tout risque d’intoxication alimentaire.