Actu

Comment faire diminuer des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont un souci très fréquent. Ces varices, très douloureuses, concernent une partie particulièrement intime. Elles présentent des symptômes qui risquent de s’accentuer au fil du temps au cas où rien ne serait fait. Mais quelles sont alors les méthodes de traitement rapides pour soulager les hémorroïdes ? Découvrez dans cet article, quelques astuces pour faire diminuer vos hémorroïdes.

Prendre des traitements antidouleur

La première solution pour diminuer les hémorroïdes internes ou externes est de prendre des traitements contre la douleur. C’est d’ailleurs le meilleur remède pour soulager les hémorroïdes. De plus, vous avez la possibilité d’utiliser des crèmes fabriquées à base de corticoïdes. Mais ces dernières sont disponibles seulement sur ordonnance. Par ailleurs, il existe d’autres crèmes hémorroïdaires anesthésiantes accessibles sans ordonnance en pharmacie pour diminuer les douleurs.

A lire aussi : La chakchouka, une recette facile et rapide

Diminuer rapidement les hémorroïdes avec le froid

Le froid est un meilleur allié pour soulager une crise hémorroïdaire. En effet, le froid est un élément présentant plusieurs propriétés anesthésiantes et vasoconstrictrices. Ainsi, il peut apaiser et favoriser la circulation sanguine afin de dégonfler les vaisseaux concernés. Pour ce faire, il faut effectuer un bain de siège dans une bassine contenant de l’eau froide. Vous pouvez aussi faire le bain dans un bidet au cas où votre salle de bain en serait équipée.

Le bain doit être pris de manière à refroidir tout votre corps. Ce remède est le plus idéal pour la femme enceinte. Par ailleurs, vous pouvez aussi améliorer le bain avec une infusion de feuilles de vigne rouge. Mais cette infusion devrait d’abord être laissée au frais.

Lire également : Les fondamentaux d'une cuisine équilibrée : les clés d'une alimentation saine et équilibrée

Soigner sa circulation sanguine

Une bonne circulation de sang prévient les soucis hémorroïdaires. Ainsi, il est donc nécessaire d’en prendre soin au moment des crises d’hémorroïdes répétées. Pour ce faire, vous pouvez préalablement effectuer des cures de vigne rouge et de marron d’Inde en infusions. Par ailleurs, il faut noter que le sang est formé d’eau à plus de 50 %. De ce fait, s’hydrater convenablement est aussi un bon moyen pour une bonne circulation.

En outre, il faut préciser que les exercices physiques sont aussi une clé pour soulager les hémorroïdes. Rester en position assise pendant longtemps est strictement déconseillé. Ainsi, il est recommandé de marcher, de bouger et de pratiquer par moments la posture de chandelle. Vous devez aussi arrêter de fumer. Cette pratique nuit à la circulation sanguine.

Prendre soin de son transit

La constipation complique le passage des selles et engendre une inflammation des veines anales. Cela favorise en effet, la maladie hémorroïdaire. Ainsi, il est alors recommandé de prendre beaucoup de fibres au cas où l’on serait sujet. De façon simplifiée, vous devez consommer beaucoup de fruits et de légumes crus comme cuits. De plus, il faut manger beaucoup de céréales complètes. Des jus de plantes laxatives (aloès vera) aussi si possible.

Par ailleurs, l’activité physique est aussi un élément favorisant un bon transit. Il ne faut donc pas les couper. Au cas où vous souffriez de soucis de constipation très importants, votre médecin se chargera de vous prescrire des laxatifs doux.

Stimuler une zone de réflexologie

L’autre astuce naturelle pour diminuer les hémorroïdes, c’est la réflexologie. Cette méthode consiste en la stimulation d’un point réflexe, celui qui correspond au rectum. Ce dernier se trouve sur le talon, au niveau de la face interne des pieds. Pour ce faire, il suffit juste de masser de bas en haut durant plusieurs minutes puis d’élargir le massage à la partie proche : celle du colon.

Voilà ! Vous connaissez désormais quelques solutions pour faire diminuer les hémorroïdes. Tous les remèdes, cités ci-dessus, vous aideront à soulager vos problèmes hémorroïdaires. Mais en cas de persistance, vous n’aurez qu’à consulter votre médecin.

 

Adopter une alimentation adaptée pour prévenir la formation d’hémorroïdes

Au-delà des astuces naturelles pour faire diminuer les hémorroïdes, une alimentation adaptée peut aider à prévenir leur formation. Il est donc recommandé d’adopter une alimentation riche en fibres afin de faciliter la digestion et éviter la constipation. Les aliments riches en fibres sont notamment le pain complet, les fruits, les légumes verts feuillus comme les épinards ou encore les haricots.

Il faut aussi privilégier certains aliments qui possèdent des vertus anti-inflammatoires tels que :

  • Les baies rouges : elles contiennent des antioxydants qui aident à réduire l’inflammation.
  • Les poissons gras : ils sont riches en oméga-3 qui ont un effet anti-inflammatoire sur le corps.

En revanche, vous devez limiter voire éviter la consommation d’aliments irritants tels que le café, l’alcool ou encore les épices piquantes.

N’oubliez pas de bien vous hydrater avec au moins 1,5 litre d’eau par jour afin de favoriser une bonne digestion et éviter la constipation. En suivant ces conseils alimentaires simples mais efficaces, vous pourrez prévenir efficacement la formation des hémorroïdes et ainsi améliorer votre qualité de vie.

Utiliser des produits naturels pour soulager les symptômes douloureux

En plus des astuces alimentaires pour prévenir les hémorroïdes, il est possible d’utiliser certains produits naturels pour soulager les symptômes douloureux. Voici quelques exemples de remèdes naturels efficaces :

Huile essentielle de cyprès : Cette huile possède des propriétés vasoconstrictrices et astringentes qui permettent de réduire l’inflammation et la douleur. Pour l’utiliser, vous pouvez diluer 2-3 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile végétale et appliquer délicatement sur la zone affectée.

Aloe vera : La pulpe fraîche d’aloe vera peut être utilisée en application locale pour apaiser la douleur et favoriser la cicatrisation. Vous pouvez couper un morceau frais de plante, retirer sa peau verte, puis appliquer le gel obtenu sur les hémorroïdes.

Bain chaud au sel d’Epsom : Un bain tiède avec une poignée de sel d’Epsom peut aider à soulager temporairement les douleurs liées aux hémorroïdes. Le sel aide à détendre les muscles et à réduire l’inflammation.

Tisanes à base de plantain : Les feuilles du plantain sont riches en tannins qui ont un effet anti-inflammatoire naturel. Vous pouvez infuser quelques feuilles séchées dans une tasse d’eau chaude pendant 10 minutes, puis boire cette infusion plusieurs fois par jour.

Pensez à bien noter que ces remèdes naturels ne doivent pas remplacer un traitement médical prescrit par votre médecin. Ils peuvent toutefois apporter une aide ponctuelle pour soulager les symptômes douloureux liés aux hémorroïdes.

Faire de l’exercice pour améliorer la santé digestive et prévenir les hémorroïdes

L’activité physique est un élément clé de la prévention des hémorroïdes. Effectivement, le manque d’exercice peut entraîner une constipation chronique, qui est un facteur de risque majeur pour le développement des hémorroïdes. L’exercice régulier favorise la circulation sanguine dans tout le corps, y compris dans les veines du rectum.

Pour améliorer votre santé digestive et prévenir les hémorroïdes, il est recommandé de pratiquer au moins 30 minutes d’exercice physique modéré chaque jour. Voici quelques exemples d’activités physiques bénéfiques :

  • Marche rapide : Une marche rapide quotidienne peut aider à stimuler la digestion et à réduire la constipation. Essayez de marcher rapidement pendant au moins 30 minutes par jour.
  • Natation : La natation est une activité très complète qui sollicite tous les muscles du corps. Elle favorise aussi la circulation sanguine et aide à réduire le stress.
  • Cyclisme : Le cyclisme est un exercice cardiovasculaire efficace qui sollicite principalement les muscles des jambes. Il peut être pratiqué en extérieur ou sur un vélo fixe en salle de sport.
  • Gymnastique douce : La gymnastique douce est une activité physique qui permet de renforcer les muscles du corps, d’améliorer la souplesse et de stimuler la digestion. Elle peut se pratiquer en salle ou chez soi.

Vous devez noter que si vous souffrez déjà d’hémorroïdes, certains types d’exercice peuvent aggraver les symptômes. Les exercices intenses comme le levage de poids lourds ou certains sports à impact élevé doivent être évités car ils peuvent provoquer des saignements rectaux et augmenter la pression dans la zone anale.

Il est recommandé de consulter votre médecin avant de commencer un programme d’exercice physique intense pour prévenir tout risque supplémentaire lié aux hémorroïdes.

Éviter les facteurs de risque tels que la constipation chronique ou la grossesse pour réduire les risques d’hémorroïdes

Lorsque vous ressentez une douleur ou un inconfort causé par des hémorroïdes, il existe de nombreux produits naturels qui peuvent aider à soulager la douleur et l’inflammation. Les remèdes naturels sont souvent plus doux que les médicaments en vente libre, ce qui les rend moins susceptibles de causer des effets secondaires indésirables.

• Aloe vera : L’aloès est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Vous pouvez utiliser du gel d’aloès frais directement sur la zone affectée ou acheter une crème à l’aloe vera dans votre pharmacie locale.
Tampon au vinaigre de cidre : Le vinaigre de cidre peut aider à réduire l’enflure et la douleur associées aux hémorroïdes. Trempez un tampon propre dans du vinaigre de cidre dilué et placez-le sur la zone touchée pendant environ 15 minutes.
Bain Sitz chaud : Un bain Sitz chaud peut aider à détendre les muscles anaux tendus et à améliorer le flux sanguin vers la région rectale. Ajoutez quelques cuillères à soupe de sel d’Epsom ou quelques gouttes d’huile essentielle comme celle de lavande ou menthe poivrée dans l’eau chaude du bain sitz pour renforcer son effet apaisant.
• Hamamélis : L’hamamélis est une plante reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires. Elle peut être appliquée sous forme d’un tampon imbibé de sa solution ou en crème sur la zone affectée.

Vous devez noter que les produits naturels ne fournissent qu’un soulagement temporaire et ne doivent pas remplacer une consultation médicale si vos symptômes persistent ou s’aggravent.

Éviter les facteurs de risque tels que la constipation chronique ou la grossesse pour réduire les risques d’hémorroïdes

Pour éviter le développement des hémorroïdes, vous devez risque connus. Certains des facteurs qui peuvent augmenter le risque d’avoir des hémorroïdes comprennent :

• Une constipation chronique, qui augmente la pression sur les veines rectales et anales.
• L’obésité, car elle peut aussi exercer une pression excessive sur cette région du corps.
• La grossesse, car le poids supplémentaire exerce une pression accrue sur le bassin et l’abdomen inférieur, ce qui peut provoquer l’apparition des hémorroïdes chez certain(e)s femmes/hommes (oui cela arrive aussi aux hommes).
• D’autres affections liées au système digestif telles que la maladie inflammatoire de l’intestin (MII) ou les infections rectales peuvent aussi provoquer des hémorroïdes.

Pour prévenir le développement d’hémorroïdes, vous devez maintenir une alimentation riche en fibres et de boire suffisamment d’eau pour éviter la constipation. Vous devriez aussi faire régulièrement du sport, ce qui peut aider à améliorer votre digestion globale et réduire la pression sur les veines rectales.