Equipement

Quels types de bois utiliser pour cuisiner ?

Le bois est un combustible parfois sous-estimé. Il a un pouvoir calorifique remarquablement élevé, même, supérieur à certaines sources de chaleur utilisées dans les cuisines domestiques. Faire un feu de bois requiert pour autant une attention particulière qui part avant tout du choix de l’essence de de bois. Il existe différents types de bois de combustion, chacun présentant des caractéristiques (teinte, durabilité, rendement, finition, etc.) différentes. Dans ce guide, nous vous présentons les essences de bois les plus utilisés en cuisine.  Découvrez-les pour savoir quel type de bois type de bois correspond le mieux à vos besoins et utilisations.

Le hêtre

Le hêtre est un combustible appartenant à la catégorie des bois nobles et feuillus au même titre que le chêne, le peuplier et certaines espèces d’érable. Il s’agit d’un bois dur et massif pouvant atteindre les 700 kg par mètre cube sec. Le hêtre est très approprié comme bois de chauffage et de cuisson. De toutes les essences de bois, il a le meilleur pouvoir calorifique. Ses bûches se consument lentement, en dégagent de la chaleur pendant une longue période.

A découvrir également : Où acheter ses ustensiles de cuisine ?

Le chêne massif

Cousin du hêtre, le chêne est lui aussi un bois massif, sans doute le plus imposant de sa catégorie. Polyvalent et commun c’est un bois utilisé pour différentes fins : menuiserie (menuisier) construction, fabrication d’ustensile de cuisine. Il convient tout aussi bien pour la cuisson et possède un excellent pouvoir calorifique. Une particularité de ce bois est qu’il peut être utilisé en agencement avec de nombreuses essences de bois sans pour autant impacter le goût de la nourriture.

A lire en complément : Quel site ustensiles de cuisine ?

L’acacia

Du haut de ses 25 mètres, l’acacia se présente est un bois exotique ample originaire d’Europe. Il s’agit d’un feuillu semi-dur à combustion rapide et offrant une chaleur appréciable. Le bois possède un pourcentage en humidité assez bas (20%) et ne produit pas de trop de fumée lorsqu’il est sec. Vous ne risquez donc pas d’entacher votre poêle ou vos vêtements de cuisine en l’utilisant.

Le palissandre d’Afrique

Encore connu sous l’appellation de awong, faux ébénier ou wengé, le palissandre d’Afrique est un bois sombre issue des région tropicales d’Afrique. C’est un bois dense très utilisé par les populations locales pour cuisiner. Séché ou transformé en charbon, il convient parfaitement à la cuisson longue.

Le bois d’olive

Combustible rare, le bois d’olivier donne une saveur douce et terreuse aux plats qu’il accompagne. Il est parfait faire du camping ou des barbecues sur terrasses avec du gibier à plumes. Par contre, le coût élevé du matériau décourage très souvent son utilisation.

L’aulne

Originaire du Nord-Ouest, il n’est pas étonnant que l’aulne soit le meilleur choix pour fumer du saumon. La fumée douce et légère émanant des bûches est parfaite pour donner une senteur aux canards et oiseaux des hautes terres.

Le mesquite

Le mesquite est un bois dense à combustion rapide. Aucun feu de camp du Texas n’est complet sans lui. Il est très apprécié pour la saveur particulière qu’il ajoute à la viande rouge et au porc.

Quel bois convient à quoi ?

Le goût du barbecue dépend expressément des différentes essences de bois sous les aliments grillés. Certains bois sont polyvalents, et peuvent être utilisés pour n’importe quelle préparation. D’autres, en revanche, n’affinent que certains aliments.

  • Poissons: le bois de pomme, le hêtre, le chêne, l’aulne, le mesquite.
  • Volaille: l’érable, le bouleau, le pin, le hêtre, le bois de cerise, le mesquite, le peuplier.
  • Cuisson longue : les bois durs, les conifères
  • Cuisson rapide : les bois à combustion rapide et à forte valeur calorifique
  • Légumes: le sapin, bouleau, hêtre, chêne, le pin sylvestre, le peuplier, le bambou
  • Viandes saignantes : (porc, bœuf ou agneau) : l’érable, le bois d’olive, le poire, le hêtre, le chêne vert.

Certains bois peuvent ne pas être utilisés !

Bien sûr, tous les types de bois ne peuvent pas être utilisés sur le gril ou dans le four. Ainsi, il n’est pas recommandé d’utiliser du bois frais car il fume trop. Les conifères en général sauf le sapin ne conviennent pas à la cuisson par contact du fait de leur teneur élevée en résine. De même, les essences exotiques telles que le cèdre, le thuya et l’eucalyptus ne conviennent pas en raison à cause des huiles essentielles qu’elles contiennent. Par contact avec le feu, celles-ci peuvent produire des odeurs à l’origine de symptômes tels que des nausées et des étourdissements.